30/07/2008

Article de la DH

 

Doumont-Van Hees, ticket gagnantNouvelle Recherche

Athlétisme

Ils s'entendent tels larrons en foire...

ARLON La Flanders Cup d'Oordegem a confirmé une chose : les deux athlètes de l'Union Lorraine Arlon, Charles Van Hees et Damien Doumont, affichent une grande forme. Si le premier cité a approché d'un centième son record personnel dans les Flandres (1.50.03), le second nommé n'a pas été en reste avec un chrono de 3.57.00 sur le 1.500. Cette saison, Damien Doumont n'a cessé de descendre ses chronos à un stade auquel on ne l'attendait peut-être pas. "Prioritairement, je cherche à me prouver que je peux progresser et me rapprocher des meilleurs. C'est très glorifiant de se rapprocher du top, même s'il reste encore du travail. Secundo, je veux prouver aux gens qu'ils ont tort en pensant que je ne peux plus progresser. Cela fait toujours plaisir de surprendre les gens qui ne te pensent pas capable de courir si vite."

Où Charles Van Hees et Damien Doumont peuvent-ils s'arrêter ? Difficile à dire. Par contre, cette saison, il reste bon nombre de compétitions en vue pour descendre les temps références. "Peut-être deux ou trois, notamment Ninove le 9 août. Je me sens capable de courir sous les 3.55 sur le 1.500. Si l'occasion se présentait, je courrais un 800 en dessous de mon record qui se situe en 1.54.32."

Et les objectifs à moyen terme ? "Étant donné que je pars en Erasmus en Espagne de septembre à décembre, ma saison se clôturera très tôt cette année. Je n'ai donc pas d'objectif autre que des objectifs chronométriques dont le principal est de courir sous les 3.55.00 sur le 1.500 m. Pour cela, je compte m'entraîner dur cette semaine avec Charles pour mettre tous les atouts de mon côté pour réussir mon objectif."

Des progrès constants donc pour cet athlète qui compte sur sa motivation et l'émulation pour avancer. "Je pense que Charles Van Hees m'aide beaucoup à progresser. De plus, je sens que je peux encore plus progresser ce qui me motive... Je n'ai pas l'impression d'encore toucher mes limites. Ni sur 800 ni sur 1.500. Par rapport à l'an dernier, j'ai quelque peu changé ma préparation, me consacrant sur le 800 m en début de saison pour passer progressivement sur le 1.500 m. C'est une autre explication à ma progression. J'ai besoin d'avoir une bonne vitesse de base pour progresser sur 1.500. L'an dernier, j'avais peut-être trop privilégié la préparation spécifique 1.500 mètres sans tenir compte de ma vitesse."

En compagnies de Charles Van Hees, est-ce plus facile ? "Certainement. Charles tient un rôle important dans ma progression... comme je pense en voir un aussi dans sa progression. On est d'excellents amis, ce qui signifie qu'on est toujours là pour se motiver l'un l'autre dans les moments difficiles. Je ne suis pas sûr que nous serions toujours athlètes si l'un de nous deux avait décidé d'arrêter l'athlétisme."

C. B.

Damien Doumont prend la tête en course sans se prendre la grosse tête. (BOUILLON)

 

 

 

merci beaucoup a Cédric Bouillon pour son article

21:54 Écrit par Charles et Damien dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.